Nous sommes tous des « Charlie »

Nous sommes tous des « Charlie »

La stupeur, l’effroi, le dégoût se mêlent à la colère et à la profonde tristesse face à l’ignoble tuerie perpétrée au sein de la rédaction de Charlie Hebdo ce matin.

Si nous décidons de prendre la parole aujourd’hui, ce n’est pas seulement parce que cet acte lâche et barbare touche notre secteur d’activité, la presse, mais parce qu’il vise à travers elle la liberté d’expression et les valeurs de notre République.

Des femmes et des hommes sont morts aujourd’hui sur le sol français pour avoir défendu leur liberté de dire, de dénoncer, de sourire et de rire; pour avoir eu le courage de ne pas céder à l’intimidation et continué à affirmer leurs convictions, envers et contre toutes les menaces. Debout.

Faut-il rappeler que Charlie Hebdo s’en est toujours pris aux fanatismes d’où qu’ils viennent, quels que soient les religions et les courants politiques, et que le magazine est aussi en première ligne pour dénoncer le racisme?

Nous sommes tristement bien placés, dans l’industrie du voyage, pour savoir à quel point la menace terroriste à travers le monde peut modifier les comportements. Nous rendons hommage aux personnes qui ont payé aujourd’hui de leur vie d’avoir tenu bon en portant haut les valeurs de la démocratie et en ne se soumettant pas à la terreur.

Puisse cette tragédie servir d’électrochoc pour créer un mouvement d’union nationale, politique et civique, entre les personnes de bonnes volontés, quelles que soient leurs origines ou leurs confessions.